Au revoir Claudine

Claudine Humbert a tiré sa révérence en ce début de mois de décembre. Pourtant depuis plus d’un an, elle luttait avec courage et confiance pour fêter son quatre vingtième anniversaire avec sa famille, pour arroser la médaille que le Ministère de la Jeunesse et des Sports lui avait attribué en Janvier, pour recommencer les cours de Gym avec ses copines, pour reprendre son tour de permanence à la bibliothèque municipale, …

Depuis 1977, elle incarnait le Réveil Sauvagnonnais. Avec d’autres bien-sûr, car les autres étaient son carburant, elle était de toutes les initiatives. La création des sections gyms, danses, la première bibliothèque à l’école, le carnaval, le loto annuel, le repas des bénévoles. Avec Louis son mari, ils ont lancé le vélo, la marche. La brochure annuelle de présentation des activités, c’était encore elle. Et c’est toujours elle qui inscrivait plus de 700 membres chaque année à l’Ufolep, qui portait à la banque des centaines de chèques.

Bénévolement bien-sûr. Mais quelle récompense pour elle d’être dans une équipe, de construire avec les autres, de prendre le pouls du village, de transmettre les nouvelles, de voir des jeunes s’impliquer, de voir de nouvelles sections se créer. Tout cela, elle l’exprimait avec ses yeux pétillants et son éternel sourire.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.